Test de Sorensen

Test de Sorensen

Le sujet est installé en décubitus ventral, en bout de table. Le bassin et les chevilles sont maintenus fermement (par l’examinateur ou par des sangles) : le sujet doit maintenir le plus longtemps possible (chronomètre), en isométrie, le poids de son tronc : un sujet sain doit être capable de maintenir la position au moins 2 minutes.

Remarque : le bassin repose sur les épines iliaques antérosupérieures (EIAS). Afin d’éviter toute appréhension, une chaise est placée devant le sujet pour le sécuriser

image001

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s