Lombalgie Chronique

Bilan et détermination étiologique

Douleur

– – – – – – – Progression, effet des traitements

– – – – – – – EVA ou

– – – – – – – Questionnaire Dallas : douleurs dans AVQ et retentissement psychosociale

– – – – – – – Douleur à la station prolongée (trouble posturale)

– – – – – – – Douleur en fin d’amplitude (désordre articulaire)

Palpation : Epineuse, proc. transverse, grd troch., crête iliaque, pyramidal

Morphostatique

– – – – – – – Plan frontal sans intérêt (bassin, longueur MI) dixit HAS

Mobilité

– – – – – – – Dans les 3 plans de manière qualitative globale ou segmentaire

Extensibilité

– – – – – – – IJ, Chaine post, psoas, Droit fémoral

Musculaire

– – – – – – – Saurenson

– – – – – – – Chirado

– – – – – – – Muscle transverse (5/5 -> quadrupédie ventre rentré 5 sec en inspiration)

Fonctionnel

– – – – – – – EIFEL algofonctionnel

– – – – – – – Test 6 min

Tableau organique

Contre indication à la rééducation

Pathologie inflammatoire, fracture, tumeur :

Organique (imagerie positif)

Hernie discale et discopathie,

– – – – – – – Douleur à la toux, effort

– – – – – – – Irradiation dans le membre inf

– – – – – – – Signe de Lasègue positif

Bilan Canal lombaire étroit,

– – – – – – – Origine arthrosique le plus souvent

– – – – – – – Radiculalgie bilatérale – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – -> massage, physio

– – – – – – – Claudication intermittente

– – – – – – – Attitude en rétroversion du bassin (agrandi le canal)

– – – – – – – Perte d’extension de hanche – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – -> gain en extension

– – – – – – – Posture entrainant des contractures dorsolombaire

– – – – – – – Pronostic : – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – -> Attente laminectomie

Spondylolisthésis

– – – – – – – Douleur à la station debout prolongée et à la mobilité

Arthrose

– – – – – – – Non concordance radio-clinique, s’attaquer au trouble fonctionnel et pas organique

Tableau Fonctionnel(composante PEC en Kiné, aucune imagerie)

Trouble postural,

Douleur lors d’une position prolongée

– – – – – – – Ex : debout>déjettement antérieur

Cause :

– – – – – – – Hypo-extensibilité plan antérieur

– – – – – – – Perte de mobilité en extension de hanche et lombaire

Dérangement articulaire, DIM

Douleur mécanique en fin d’amplitude (étirement de tissus rétracté)

Perte de mobilité ( « blocage ») segmentaire ou globale : extension+++

Raideur de cause :

– – – – – – – – – – – – – – – Hypo-extensibilité musculaire (psoas iliaque++)

– – – – – – – – – – – – – – – Rétraction capsulaire

– – – – – – – – – – – – – – – Désordre articulaire (non productrice de douleur, face articulaire non innervé)

Douleur localisé :

– – – – – – – sur la raideur –

– – – – – – – sur zone hyper-mobile de compensation -> contracture de sur-utilisation musculaire

– – – – – – – – – – – – – – – ex : cyphose->extenseur travail trop

Déséquilibre musculaire

Ration abdo / extenseur du rachis (1,3) modifié à l’avantage des abdos

Objectifs et Rééducation : libérer, maintenir, entretenir

Libérer : gain d’amplitude et diminution des tensions,

Maintenir : le travail musculaire,

Entretenir : la prévention accompagnée de l’éducation thérapeutique.

1. Lutte contre la douleur et l’hypo-mobilité

->Technique antalgique préparatrice des technique de gain de mobilité et de force

TENS, Cryo, Chaleur, Balnéothérapie, autosédation, contention (ceinture lombaire)

-> Mobilisation passive de gain d’amplitude

-> lever de tensions des muscles le plus souvent mise en cause :

Le grand fessier, le psoas, les ischio-jambiers, les pelvi-trochantériens, le carré des lombes, les abdominaux, le grand et le petit pectoral, le sous-clavier et dentelé antérieur.

Par Contracter relà¢cher, Etirements globaux (mézière)

2. Rééquilibration musculaire en force, endurance et proprioception:

ratio abdo-extenseur au bénéfice des abdo.

->Renforcement extenseur position testing, en endurance

->Renforcement abdo en position Shirado.

3. Prophylaxie vertébrale

-> Éducation à l’économie vertébrale : conserver la lordose.

-> Réentrainement à l’effort puis Reprise du sport

-> Aménagement du poste de travail

Cruralgie

Trajet : L3 L4

image002image004

Déficit moteur : quadriceps++, sartorius, Psoas, Tibial ant

Signe de Léri (lasègue inversé)

image006

 

Lombosciatique

Irradiation au-dessous du pli fessier associé au signe de Lasègue (>70 ° plus significatif)image007

 

Syndrome pyramidale

Diagnostique : la douleur est tronquée au genou, Lasègue négatif et pas d’hernie.

Douleur provoqué par compression du nerf sciatique, fessier supérieur contre la grande échancrure

Le pyramidal est abducteur, rotateur externe et extenseur de la hanche, verticalise le sacrum

 image009 image011 image013

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s